Histoire de l'aéroport Brest Bretagne Histoire de l'aéroport Brest Bretagne

Quelques dates et faits marquants


1917 : deux hangars à dirigeables sont construits par la Marine américaine, sur les landes de Lanrus, à Guipavas. Ce sont les prémices de ce qui deviendra l’aéroport Brest Bretagne.

Après la première guerre mondiale, le site est abandonné par la Marine française au profit de Lanvéoc-Poulmic.

1931 : la chambre de commerce de Brest, présidée par Denis-Jean Corre, et convaincue de l’importance pour le Finistère de comporter une base transatlantique aérienne, participe financièrement à l’aménagement du terrain de Guipavas. Le premier aéroclub du Finistère, nouvellement créé par Charles-Yves Peslin, organise une première manifestation aérienne.

1935 : la chambre de commerce obtient l’usufruit du terrain d’aviation. S’en suivent une série de travaux de terrassements et d’équipements (hangar, club house…) pour en faire un véritable aérodrome.

12-13 juin 1937 : inauguration de l’aéroport de Brest-Guipavas.

1940-1945 : l’aérodrome est occupé par l’armée allemande qui ne laissera derrière elle qu’un champ de ruines.

1949 : premières expéditions de denrées périssables vers l’Angleterre (fraises de Plougastel).

1953 : première liaison charter Brest-Jersey.

1955 : première liaison régulière Brest-Ouessant.

12 janvier 1961 : inauguration de la ligne Brest-Paris par Air Inter, à raison de deux allers-retours quotidiens.

1963 : le trafic commercial passe le cap des 10 000 passagers annuels nécessitant de nouvelles installations aéroportuaires qui verront le jour en 1966.

1986 : l'aérogare est agrandie.

1992 : la piste, après avoir été allongée à plusieurs reprises, atteint désormais 3 100 m.

1993 : construction d’une aérogare de fret.

1997 : le trafic commercial dépasse les 600 000 passagers. Une extension de l’aérogare verra le jour en 1998, et émerge l’idée d’une toute nouvelle installation.

12 décembre 2007 : mise en service de la nouvelle aérogare, l’aérogare actuelle. Bâtiment à l’architecture ultramoderne, elle dispose d’une capacité d’accueil de 1,4 millions de passagers annuels. Elle a également le mérite de répondre avec excellence aux nouvelles normes de sûreté, et de permettre au public une vue directe sur la piste.

2012 : le cap du million de passagers annuels est franchi pour la première fois.

26 septembre 2016 : Reiñ Lusk (« Donner de l’élan » en breton), le consortium dont la Chambre de Commerce et d’Industrie métropolitaine de Brest est mandataire, est choisi par le conseil régional de Bretagne pour l’exploitation des aéroports de Brest et Quimper.