Mesures sanitaires

INFORMATIONS SUR LES VOLS NATIONAUX

Cas particulier de la Corse

A  compter du 9 juin

Toute personne de plus de 11 ans souhaitant se déplacer à destination de la Corse en provenance du territoire hexagonal doit être munie :

- Soit du résultat d’un test PCR de moins de 72 heures avant le déplacement ou test antigénique de moins de 48 heures. Les seuls tests antigéniques pouvant être valablement présentés sont ceux permettant la détection de la protéine N du SARS-CoV-2 ; les autotests ne sont pas acceptés pour voyager

- Soit d’un justificatif de son statut vaccinal (schéma complet).

- et d'une attestation sur l'honneur de non présence de symptôme 


A défaut de présentation de l'un des documents mentionnés ci-dessus, l’embarquement sera refusé par la compagnie de transport.
En plus des vérifications effectuées par les compagnies de transport à l’embarquement, des contrôles continueront d’être diligentés par les forces de l’ordre sur l'île pour s’assurer de la bonne application de ces mesures. En conséquence, la preuve de la réalisation du test RT-PCR devra être conservée durant tout le séjour en Corse. Elle est susceptible d’être demandée par les forces de l’ordre à l’arrivée des passagers sur l’île mais également à leur retour sur le continent.

Source : https://www.corse.ars.sante.fr

Vols internationaux

Pour les vols internationaux, nous vous conseillons de consulter la page https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs

 

Prévention sanitaire : restons vigilants

 

Pour rester informé sur la situation sanitaire en France, vous pouvez consulter le site du gouvernement :

 

Un air purifié à l'aéroport Brest Bretagne

Afin de compléter le dispositif de prévention sanitaire, l'aéroport Brest Bretagne teste depuis décembre dernier un purificateur d'air mis au point par l'entreprise finistérienne ETT (Energie Transfert Technique).

La Safe Air Unit  est placée au Point d'Inspection Filtrage, là où se trouve le point de fréquentarion le plus élevé et traite une surface de 200m2.Elle permet de détruire plus de 99.9% des microparticules dont les virus et bactéries.